Rappel des programmes, horaires et instructions officielles

Rappel des programmes, horaires et instructions officielles

La pratique de l’EPS par le PCME à l’école élémentaire a été préconisée par les Instructions officielles contenues dans la circulaire interministérielle 00042 du 16 mai 1973. Elle est rendue obligatoire par le décret 79-1165 du 20 décembre 1979 paru au Journal officiel n° 4753 du 1ier mars 1980.
Au cours d’initiation (CI) et au cours préparatoire (CP), le législateur parle d’activités physiques et sportives.

Horaires
Au CI et au CP une séance hebdomadaire de 30 minutes.
Du CE au CM, une séance hebdomadaire de 1 heure

Programmes et Instructions officielles
2-1-Objectifs pédagogiques
2-1-1- Au CI/CP
S’agissant d’enfants de 6 à 8 ans, il ne saurait être question d’initiation sportive, au sens habituel du terme, ni même de grands jeux préparatoires aux sports collectifs.
D’une part, la notion d’équipe, de club, de groupe d’âge, ne représentent pas à cet âge une motivation valable.
D’autre part, les possibilités physiques et physiologiques sont encore mal définies, les liaisons psychomotrices peu efficaces.
L’essentiel de l’activité d’éducation physique et sportive à cet âge, consistera en exercices d’ordre et de débrouillardise, en petits jeux moteurs et sensoriels simples, visant :
Premièrement : le plaisir immédiat des enfants
Deuxièmement : la pratique d’une activité fonctionnelle peu importante, l’amélioration des possibilités de débrouillardise, d’attention et d’adresse, la prise de conscience d’une bonne posture.
2-1-2- Au CE/CM
A partir de 9 ans, l’éducation physique à l’école élémentaire prendra la forme d’une initiation sportive.
Elle se fera exclusivement sous forme jouée, en utilisant la compétition par équipes comme motivation essentielle.
Il s’agira de jeux sportifs adaptés à l’âge des élèves, tant dans la forme que dans les règles et la durée.
Pour éviter toute spécialisation prématurée et assurer la formation générale, tous les élèves pratiqueront successivement tous les sports inscrits au programme.

2-2- Moyens pédagogiques
2-2-1- Au CI/CP
Ce seront des procédés et des petits jeux dont l’énumération n’est pas limitative ; l’instituteur pourra en effet adapter, après un travail de recherche les jeux traditionnels sénégalais.
Il sera fait appel à toutes les formes de petits jeux sollicitant :
L’attention
L’imagination
Les réflexes
L’adresse
L’agilité
La vitesse
La précision
La coordination
Les formes chantées, dansées ou mimées y trouveront leur place.
Les compétitions sportives inter-écoles seront organisées. Elles regrouperont les meilleurs élèves.

2-2-2- Au CE/CM
Ce sera le procédé de la compétition multiple par équipes (Circulaire interministérielle n° 00042 du 16 mai 1973 portant enseignement des activités physiques et sportives dans l’enseignement élémentaire)
Dans la classe, les élèves seront divisées en équipes de six. Les équipes groupées par trois, constitueront des unités de travail (18 élèves).
Ce nombre 18 permet :
Un entrainement rationnel sur chaque atelier ;
Un système de compétitions où chaque équipier remplit à son tour le rôle de joueur ou les fonctions d’officiel.
Il est recommandé de faire des équipes de valeur homogène dans une même unité de travail.
Chaque sport sera pratiqué sous forme de tournoi, entre les trois équipes d’une même unité, chaque unité assurant successivement le contrôle ou l’arbitrage du match opposant les deux autres.
Les différents tournois possibles sont :
Les tournois de course d’endurance ;
Les tournois de course de relais ;
Les tournois de course de vitesse ;
Les tournois de course d’obstacle ;
Les tournois de saut en hauteur ;
Les tournois de saut en longueur ;
Les tournois de triple saut ;
Les tournois de Football ;
Les tournois de Handball ;
Les tournois de Basketball.
Etc.
Masseye diongue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Plus de 16 000 élèves sans pièces d’état civil en Casamance, au sud du Sénégal

Plus de 16 000 élèves sans pièces d’état civil en Casamance, au sud du Sénégal Plus de 16 …